A qui s’adressent les résidences-autonomie ?

En quête du meilleur établissement pour passer votre vieillesse ? Optez pour les résidences-autonomie. Ces dernières sont attrayantes, car elles constituent des endroits paisibles et sont dotées d’infrastructures adaptées à vos besoins. Les aînés pourront profiter d’une certaine indépendance sans pour autant être dépourvus de suivi et d’assistance par les propriétaires des sites.

Une résidence-autonomie, qu’est-ce que c’est ?

Les résidences-autonomie, autrefois dénommées : foyers logement, constituent un groupement de petits appartements dédiés aux personnes âgées. Les principaux critères d’admission sont que ces derniers doivent être âgés de 60 ans au minimum et qu’ils soient également autonomes ou semi-autonomes en vertu d’une décision du Conseil départemental. Gérées par le centre communal d’action sociale ou CCAS de la ville, de telles habitations ont été construites de telle sorte à être adaptées à l’état de vieillesse dans un cadre sécuritaire. Chaque logement sera meublé par leur résident respectif. Il dispose d’une petite cuisine qui permettra aux aînés de préparer leur petit plat. En somme, ils pourront jouir d’un mode de vie assez confortable.

Les résidences-autonomie, le choix convenable pour les personnes âgées

Au-delà d’un certain âge, on se retrouve peu à peu démuni de nombreuses aptitudes physiques. L’on va sûrement requérir à des soutiens humains, matériels et financiers. Malgré cela, les aînés choisissent en général de demeurer chez eux, c’est ce qu’on entend par le maintien en domicile. Cela présente sans doute de fortes risques pour leur bien-être. Certains vieux parents décident aussi parfois d’aller vivre dans le foyer de leurs enfants et d’engager ceux-ci à prendre soin d’eux. Or, cohabiter sous le même toit que les aînés n’est pas toujours chose facile. Que ce soit pour eux ou pour leurs enfants, l’intervalle de génération est souvent source de conflit pouvant nuire au lien familial. Afin d’y remédier, des maisons de retraite ont été conçues, dont les résidences-autonomie. Ces dernières constituent des résidences pour habitation collective de personnes âgées. Il existe également les maisons de retraite médicalisée spécialisées pour les seniors qui nécessitent des assistances médicales compte tenu leur état de santé.

Les résidences-autonomie, des caractéristiques inégalables

Les résidences-autonomie ont pour avantage important de faire naître une petite communauté conviviale dans laquelle régnera l’ordre, car des personnes du même âge se retrouvent et se connecteront facilement. Concernant le montant à payer, le résident s’acquittera d’un loyer mensuel ou trimestriel selon le contrat ainsi que les charges locatives. On énumère aussi des services payants optionnels tels que : la restauration, le gardiennage et les activités culturelles ou sportives. Toutefois, le coût dépendra les commodités et prestations offertes. Contrairement aux résidence-services, leurs coûts sont plus abordables et elles sont dotées de services assez modestes. Les résidences-autonomie ne sont cependant pas adaptées aux aînés qui nécessitent une assistance médicalisée.

Parlons des allocations consacrées aux personnes âgées
Quels sont les droits et prestations des MDPH ?