Comment fonctionne une résidence sénior médicalisée ?

résidence sénior médicalisée

Le cycle de la vie passe par l’enfance, l’adolescence, l’âge adulte et enfin la vieillesse. Le temps file à la vitesse de la lumière. Le vieillissement génère pour chacun de différentes accommodations. Des douleurs articulaires, des troubles de la vue, de la mobilité, des maladies comme l’Alzheimer, etc. sont à craindre. De ce fait, vos proches ont besoin de soins réguliers ou d’accompagnement. C’est dans cette optique que les Etablissements Hébergeant des Personnes Agées Dépendantes ont vu le jour. Qu’en est-il de ces institutions ? Comment fonctionnent-elles ?

L’EHPAD ou Etablissement Hébergeant des Personnes Agées Dépendantes

L’Ehpad à Lille comme tout autre est une maison de retraite. La différence est la médicalisation. De ce fait, il est réservé aux personnes âgées. Il est spécifique aux personnes nécessitant des soins journaliers et une attention permanente. Ses résidents ne sont plus autonomes. L’établissement est doté d’un personnel qualifié et d’un environnement accueillant. Le confort et la sécurité sont primordiaux. La création d’un tel enseigne nécessite l’approbation du Président du Conseil Général et du Préfet du Département. Ceci est suivi d’une signature de convention avec ces derniers ainsi que l’Agence Régionale de Santé ou ARS. Par conséquent, il peut bénéficier d’un financement. Pour plus d’information, veuillez suivre le lien EHPAD à Lille

Les conditions d’admission et le choix de l’EHPAD

Dès la dégradation considérable de l’état de santé de vos proches, il aura besoin d’une assistance 24 h sur 24. Vous n’aurez plus le temps de vous en occuper à cause de votre travail ou vos obligations de tous les jours. Il faut alors prendre la décision de l’envoyer dans une résidence sénior telle que l’Ehpad à Lille. Le malade doit être âgé de plus de 60 ans. C’est pour un très long séjour. L’idéal est de laisser le patient choisir l’endroit. Il est préférable de le lui demander en avance. Plus tard, il risque de ne plus avoir les idées claires. Il faut le persuader de la nécessité de ces établissements ainsi que de qualité de ces lieux. Les services à vérifier avant votre prise de décision sont l’encadrement médical, l’hôtellerie, la restauration ainsi que les activités et les animations. En effet, ce n’est pas juste un lieu de soins et d’exile. Des animations collectives sont organisées dans l’enceinte et à l’extérieur pour donner un peu de loisirs aux résidents. Ce sont les prestations minimales exigées par la loi. D’autres sont possibles. Seulement, elles nécessitent de payer plus. Pour éloigner l’idée de l’abandon et de la distance, optez pour un établissement non loin de votre domicile. Vous pourrez lui rendre visite assez souvent. Il est vraiment difficile de se séparer d’un membre de la famille.

Le service d’hôtellerie et restauration dans les EHPAD

Pendant votre séjour, l’EHPAD met à votre disposition des chambres meublées. Elles sont équipées d’une salle de bain et de toilettes privées. Le personnel s’occupe de l’entretien et du nettoyage de chaque pièce ainsi que des parties communes. Les linges plats et les linges de toilettes sont fournis et lavés. Les installations techniques les espaces verts, la maintenance du bâtiment sont aussi gérés par ces employés. Les patients ont également droit de regarder la télévision, passer des coups de téléphone ou surfer sur internet. Tout cela est compris dans l’hôtellerie. Quant à la restauration, les résidents profitent de 3 repas chaque jour. Cela s’accompagne de petit goûter et de collation nocturne. L’infrastructure et l’organisation sont conçues de façon à accueillir la famille des malades. De plus, le cadre de vie doit être le plus agréable possible pour vos proches. Le but est de se sentir comme à la maison.

Les accompagnements de la perte d’autonomie et les soins quotidiens

La principale raison d’être des EHPAD est d’aider les personnes âgées ayant des difficultés dans leurs activités journalières. Comme pour l’Ehpd à Lille, le personnel doit aider le patient pour se lever, se coucher, aller aux toilettes et même prendre le repas. Les familles ne sont plus aucunement responsables. Chaque traitement est en fonction de la situation du malade. En revanche, les soins sont coordonnés par un médecin coordonnateur. Il donne les prescriptions pour chaque malade. Les rendez-vous avec les spécialistes sont arrangés par ce responsable. Les pansements, la mesure de la glycémie ou de la tension ainsi que la distribution des médicaments sont effectués par l’équipe soignante. L’établissement peut faire un partenariat avec un hôpital pour renforcer les traitements. Il peut de ce fait obtenir l’aide d’une équipe mobile pour des soins palliatifs en cas de mort imminente. Il existe également des unités protégées pour les patients atteints de troubles du comportement dû à l’Alzheimer. Dans le cas d’hospitalisation à domicile, de visite à la psychiatrie, de soins dentaires ou d’autres examens par des médecins spécialistes, l’institution n’est pas impliquée. Les dépenses ne sont pas assurées par la résidence. Vous serez facturé en plus.

Comment soigner efficacement les cristaux d’oreille ?
Nouveau confinement : les consignes de visite en EHPAD ont-elles changé ?