Guide d’achat d’appareil auditif en Belgique

appareils auditifs

La perte d’audition réduit la capacité du cerveau à bien interpréter les sons environnants. L’âge constitue souvent le facteur primordial de cette perte auditive. Pour y faire face et préserver une bonne condition de vie sociale, l’utilisation de prothèses auditives est fortement conseillée. Certes, les offres n’en manquent pas, mais parvenir à faire le meilleur choix parmi les différents modèles reste un défi important pour se sentir à l’aise. Plusieurs critères sont alors à considérer avant de passer à l’acte d’achat : la forme et la taille de vos conduits, votre mode de vie, le degré de votre perte auditive, sans oublier le prix des appareils auditifs.

Faire une comparaison de prix avant d’acheter sa prothèse auditive

Sachant que le tarif d’une prothèse auditive varie entre 1000 euros et 2300 euros que ce soit en France ou en Belgique, il s’agit d’une somme assez importante. Se procurer quelques informations sur les modèles existants, les caractéristiques techniques ainsi que les fonctionnalités de l’appareil avant d’en acheter semble donc tout à fait naturel. Toutefois, le budget alloué pour ce poste précis reste un critère décisif dans l’achat final. Les diverses gammes de tarifs proposées dépendent des niveaux de performances des prothèses auditives. C’est pourquoi il est essentiel de bien comparer le prix des appareils auditifs, même les moins chers, selon le rapport prix/performance.

Bien que les attentes personnelles ainsi que le style de vie aient également influencé le choix, il faudra privilégier des modèles haut de gamme pour se sentir à l’aise dans un milieu bruyant (voiture, théâtre, restaurant). Ainsi, vous pourrez profiter d’un appareil doté de la dernière technologie pour traiter les différents signaux à proximité. Mais pour un équipement destiné à être utilisé à la maison ou pour des conversations en binômes dans des endroits tranquilles, opter pour un appareil d’entrée ou du milieu de gamme semble être un choix parfait. Dans tous les cas, se renseigner sur un appareil auditif prix en Belgique est idéal avant tout.

Savoir choisir parmi les différents types d’appareils auditifs

La nature, le degré de perte auditive et l’usage sont des critères de choix dans la sélection de la forme de ses prothèses auditives. Parmi les 3 grandes catégories existantes, il y a : les intra-auriculaires ou ITE (In The Ear). Ils sont conçus à partir de l’empreinte des conduits auditifs du client. Logés au plus près du tympan, ils procurent un confort d’écoute unique. Pour ceux qui préfèrent la discrétion, l’usage de ces audioprothèses accroît efficacement la capacité auditive. Ce modèle est utilisé pour des cas de surdité légère ou modérée.

Quant aux mini-contours ou RIC (Receiver in Canal), ils sont peu visibles grâce à leurs petites tailles, mais procurent un confort auditif optimal. Placés derrière l’oreille, ceux de dernières générations sont connectés. De ce fait, il est possible de recevoir directement des alertes à partir de ses prothèses auditives. Les plus utilisés actuellement restent cependant les contours classiques ou BTE (Behind The Ear). Sa robustesse, sa légèreté ainsi que la facilité de manipulation témoignent de ce taux d’usage élevé. Ils sont prescrits tant bien pour des patients souffrants d’une perte auditive légère et d’une déficience auditive sévère.

Acheter un appareil adapté à son mode de vie

Une fois que vous avez eu des idées de prix d’appareil auditif en Belgique, n’oubliez pas que votre mode de vie joue un rôle important dans l’achat de vos audioprothèses. Bien sûr, il est préférable de recourir au service d’un spécialiste pour vous guider dans le choix du type d’appareil auditif qui vous sied le mieux. En effet, un audioprothésiste vous proposera des aides auditives en fonction de vos besoins et habitudes de vie. Si les intra-auriculaires ou les mini-contours sont idéals pour les personnes qui préfèrent la discrétion, ce dernier vous orientera plutôt vers les mini-contours si vous aimez être connecté constamment. De plus, il s’agit d’un modèle rechargeable qui vous permettra de l’utiliser librement la journée pour ensuite les recharger la nuit. Le plus important s’agit donc d’acheter un appareil auditif qui répond à vos besoins et qui sera capable de procurer un confort d’utilisation optimal durant les moments où vous en avez le plus besoin.

Le niveau d’amplification de l’aide auditive : un détail à ne pas négliger

Sachez qu’il faut s’appareiller lorsque la perte auditive atteint les 30 décibels (dB). Au cas où vous envisagez d’acheter des audioprothèses préréglées, optez pour un appareil ayant une amplification de 30 dB à 33 dB au maximum. Faites des recherches sur internet en privilégiant les sites qui disposent de la norme CE pour les retrouver. Une autre alternative : rendez-vous chez des opticiens en Belgique. En effet, ces appareils ne sont pas disponibles en pharmacie. Les audioprothèses préréglées qui y sont vendues disposent d’une amplification de 20dB au maximum.

 D’ailleurs, un audioprothésiste peut régler l’amplification maximale d’une prothèse auditive fabriquée sur mesure. Cependant, il est rare qu’elle dépasse les 35 dB en cas de presbyacousie. Bref, pour profiter d’un confort auditif exceptionnel que ce soit dans des endroits calmes ou bruyants, optez pour des aides auditives de haute qualité. Ainsi, vous ne risquez pas de dépenser inutilement de l’argent pour un appareil qui ne vous aide pas vraiment à faire des échanges entre amis ou entre famille en toute aisance.

Comment soigner efficacement les cristaux d’oreille ?
Comment fonctionne une résidence sénior médicalisée ?